Neuf

Images de Zephyranthes rosea

Images de Zephyranthes rosea


Pour vous offrir le meilleur service possible, ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus, lisez nos informations.
En poursuivant votre navigation, en cliquant sur ok ou en faisant défiler la page, vous consentez à l'utilisation de tous les cookies.

D'accordInformations sur les cookies


* COMPLET * Zephyranthes rosea (25 ampoules par paquet - Expédié de mars à juin)

Disponible au printemps 2021
  1. L'article est actuellement en rupture de stock dans notre entrepôt. Veuillez noter:
    • Vous pouvez toujours commander ce produit et il sera expédié au moment approprié pour la plantation dans votre zone de rusticité USDA au cours de notre prochaine saison d'expédition.
    • La prochaine saison d'expédition disponible est indiquée à côté de l'icône d'état (c.-à-d. Automne 2019).
    • La prochaine saison d'expédition pour cet article est indiquée sous l'icône d'état (du 15 septembre au 15 janvier).
  2. L'article est en stock dans notre entrepôt et disponible pour expédition.
  3. L'article est en stock dans notre entrepôt et disponible pour expédition, mais les niveaux de stock sont très bas.

Information produit

Taux de plantation suggéré: cinq pour 1 pi / m2.
Lieu de plantation: du soleil à l'ombre paritale
Hauteur: 6 "
Floraison: juillet / août
Taille de l'ampoule: ampoules de taille supérieure
Zone USDA: 7

Remarques: Lorsque ces fleurs de nénuphar rose sont prêtes à fleurir à la fin de l'été et au début de l'automne, vous remarquerez une bouffée de fleurs après avoir arrosé (d'où le nom, Rain Lily). La floraison persiste sur une période de trois à quatre semaines. Dans les zones où ils ne sont pas rustiques, les zéphyranthes sont faciles à cultiver en pot. Déplacez simplement les pots à l'intérieur après le premier gel et laissez sécher. Au printemps, après le dernier gel, déplacez à nouveau les fleurs de lis de pluie à l'extérieur, arrosez et fertilisez après l'apparition d'une nouvelle croissance.

Informations sur la livraison

  • MasterCard
  • Visa
  • Amex
  • Découvrir
  • Diners Club

Images de Zephyranthes rosea


Famille • Amaryllidacées
Lis de pluie
Zephyranthes rosea Lindl.
STORM LILY

Noms scientifiques Noms communs
Amaryllis carnea Schult. & Schult.f. Zephyrlily cubain (angl.)
Amaryllis rosea (Lindl.) Spreng. [Illégitime] Lis de fée (angl.)
Atamosco rosea (Lindl.) Greene Nénuphar rose (angl.)
Zephyranthes carnea (Schult. & Schult.f.) D.Dietr. Lis de la pluie (angl.)
Zephyranthes rosea Lindl. Rose fée lily (angl.)
Rosy rain lily (angl.)
Lys des tempêtes (angl.)
Lis zéphyr (angl.)
Zephyranthes rosea Lindl. est un nom accepté. La liste des plantes

Autres noms vernaculaires
FRANÇAIS: Lis zГ © phyr rose.
ALLEMAND: Rosafarbene, Windlbume.
ESPAGNOL: Duende rojo, Leli de San Jose.
VIETNAMIEN: TГіc tiГЄn hб »“ ng.

Informations générales
Les noms de lis de pluie dérivent de sa caractéristique de fleurir seulement après de fortes pluies. Zephyranthes rosea vient littéralement du grec zéphuros (un anémoï) et anthos (fleur). Zephyros, la personnification grecque du vent d'ouest, est également associé aux précipitations. Le nom de l'espèce rosé vient du latin pour «rose». В (6)

Botanique
Zephyranthes rosea est une plante en forme de rosette à croissance basse, sans tige, à bulbe ovoïde tuniqué. Les feuilles sont herbeuses, brillantes, linéaires, toutes basales, épaisses, plates et charnues. La hampe est légèrement comprimée, dressée, verte, résultant de l'allongement du bulbe à la floraison, légèrement plus longue que les feuilles, portant une seule fleur. Le périanthe est rose à violet, le tube est en forme d'entonnoir, 4 centimètres de long avec six lobes oblongs, de 1 à 1,5 centimètres de large, les trois intérieurs sont plus étroits que les extérieurs quelque peu étalés. Les étamines sont au nombre de six, aux anthères jaunes, avec des filaments attachés à la gorge du tube du périanthe. Le style filiforme se prolonge dans un stigmate à 3 lobes, dominant les étamines. L'ovaire est à 3 cellules et se développe en une capsule à 3 valves qui est plus ou moins globuleuse.

Distribution
- Introduit aux Philippines, maintenant répandu à basse et moyenne altitude.
- Cultivée comme plante ornementale.
- Naturalisé en Amérique tropicale, en Asie, en Australie et dans certaines îles du Pacifique.

Constituants
- Les bulbes donnent de la lycorine, de la galanthamine, de l'épimaritidine, de la crinamine, de l'hémanthamine, de la maritidine.
- L'étude a donné un alcaloïde, (+) - épimaritinine. (voir l'étude ci-dessous) (2)

Propriétés
- Toxicité: Les bulbes de certaines espèces de Zephyranthes contiennent divers alcaloïdes toxiques, dont la lycorine et l'hémanthamine. Ils peuvent provoquer des vomissements, des convulsions et la mort chez les humains, le bétail et la volaille. Bien que les bulbes de nénuphar soient considérés comme ayant une faible toxicité, les propriétaires doivent être conscients du potentiel toxique du nénuphar. (3)

Pièces utilisées
- Des ampoules.

Les usages
Folklorique
- Aucune utilisation médicinale folklorique signalée aux Philippines.
- En Chine, utilisé pour traiter le cancer du sein. (4)
- En Inde, des extraits de bulbes de Z. rosea et Z. flava sont utilisés pour le traitement du diabète, des affections des oreilles et de la poitrine et des infections virales. (4)

Études
• Lectines / Effet d'agglutination / Potentiel de typage bactérien:
102 extraits de plantes de 13 familles de monocotylédones au Vietnam ont fait l'objet d'un dépistage de l'activité de la lectine. Zephyranthes rosea avait un effet agglutinant sur Staph aureus suggérant un potentiel pour un schéma de classification pour le typage bactérien. Le tubercule a montré l'activité lectine la plus élevée. (1)
• (+) - épimaritidine / alcaloïde: Étude isolée (+) - épimaritidine, un alcaloïde de Zephyranthes rosea. (+) - L'épimaritidine comprend un chaînon manquant dans les paires épimériques C-3 d'alcaloïdes 5,10b-éthanophénanthridine de type vittatine-hémanthamine. (2)

Disponibilité
- Fabriqué à l'état sauvage.
- Culture ornementale.


Mise à jour du décembre 2018 / mars 2017 / octobre 2015
Mars 2012

Sources supplémentaires et lectures suggérées
(1)
Criblage des lectines monocotylédones au Vietnam et utilisation de celles-ci dans le typage des bactéries / Bui Phuong Thuan, Le Quy Thuong / KKU Science Journal Volume 37 (Supplément)
(2)
(+) - Epimaritidine, un alcaloïde de Zephyranthes rosea / Shibnath Ghosal, Ashutosh, Sushma Razdan / Phytochemistry (1985), Volume: 24, Issue: 3, Pages: 635-637
(3)
Rainlily, Zephyranthes et Habranthus spp.: Bulbes à fleurs à faible entretien pour les jardins de Floride / Gary W. Knox / EDIS
(4)
Phytochimie et pharmacologie du genre Zephyranthes / Katoch D et Singh B * / Singh et Katoch, Med Aromat Plants 2015, 4: 4
(5)
Zephyrathes rosea / Synonymes / La liste des plantes
(6)
Zephyranthes rosea / Wikipédia


Nom Statut Un niveau de confiance La source Date de livraison
Amaryllis carnea Schult. & Schult.f. Synonyme WCSP 2012-03-23
Amaryllis rosé (Lindl.) Spreng. [Illégitime] Synonyme WCSP 2012-03-23
Atamasco rosé (Lindl.) Greene Synonyme WCSP 2012-03-23
Zéphyranthes carnea (Schult. & Schult.f.) D.Dietr. Synonyme WCSP 2012-03-23

Les bases de données suivantes peuvent contenir des informations supplémentaires sur ce nom. Veuillez cliquer sur n'importe quel bouton pour suivre un lien vers cette base de données.

Pour revenir à la liste des plantes: veuillez utiliser le bouton de retour de votre navigateur pour revenir à cette page.


Quels sont les soins nécessaires à Rainlily?

Rainlily est l'un des bulbes les plus faciles à cultiver en Floride. Lorsqu'il est planté dans un site approprié, le nénuphar a besoin de peu de soins après la plantation, il tolère la plupart des conditions du sol et n'aura pas besoin d'engrais, d'irrigation ou de replantation. Le nénuphar semble mieux fleurir lorsque les touffes ne sont pas perturbées.

Comme les autres bulbes, le nénuphar s'adapte à la sécheresse et à d'autres conditions difficiles en passant en dormance. Les feuilles réapparaîtront lorsque les conditions seront à nouveau appropriées. Malheureusement pour les jardiniers des zones côtières de Floride, la plupart des espèces de nénuphars ne sont pas tolérantes au sel.


Images de Zephyranthes rosea

Un vrai bijou des mains de

Toutes les 70 espèces de ce genre sont d'origine américaine et fleurissent principalement au printemps et en été. Ils se produisent naturellement des États du sud des États-Unis à l'Argentine, avec le plus grand nombre d'espèces distinctes en Amérique centrale et en Amérique du Sud en Colombie et au Guatemala. De nombreuses espèces se trouvent dans des zones qui restent humides toute l'année, mais les plus connues sont surtout connues pour le fait que la floraison est induite par les pluies qui suivent les périodes de sécheresse. Le nom anglais commun est dû à cette caractéristique Lis de pluie que le Zéphyranthes ils partagent avec le genre très similaire de Habranthus. Les espèces les plus cultivées et les hybrides utilisés par les jardiniers dans les pays à climat doux peuvent être amenés à fleurir même artificiellement avec un arrosage abondant environ une semaine avant le moment souhaité de la floraison. Le pic de floraison après les pluies est souvent désigné par le mot allemand blitz. Il existe également des espèces très intéressantes de Zéphyranthes originaires de zones désertiques et semi-désertiques d'Amérique centrale, qui en perspective pourraient trouver des applications dans les jardins de zones particulièrement sèches.

Donne-le Habranthus les espèces de Zéphyranthes ils ne se distinguent que par la posture plus droite des fleurs (généralement également de plus petite taille) et par la disposition plus régulière des étamines. Cela va jusqu'à utiliser certains termes comme synonymes. Donc, par exemple Habranthus robustus (voir) est fréquemment rapporté comme Zephyranthes robusta et hybrides de Habranthus sont facilement confondus avec ceux de Zéphyranthes (voir et voir par exemple dans quelques belles photos).

Les fleurs de Zéphyranthes ils sont principalement portés sur des pédicelles dressés. Le périgonium a une forme tubulaire à la base et les six tépales s'élargissent vers le bord, formant généralement un entonnoir régulier, parfois aplati presque comme un disque, chez certaines espèces en forme d'étoile. Ces caractéristiques sont exploitées pour créer de nouveaux hybrides artificiels avec une apparence inhabituelle. Dans la nature, les hybrides naturels sont plutôt rares.

L'espèce atteint une hauteur maximale de 15 à 35 cm. Certains d'entre eux portent des fleurs qui sentent la nuit. Les feuilles sont filiformes ou en forme de ruban, très étroites et dressées, parfois glauques, mais principalement vert foncé. Ils se développent généralement avant les fleurs. La plupart des espèces de Zéphyranthes sont à feuilles caduques et certains sont utilisés dans les bordures de jardins et les pelouses, en particulier dans le sud des États-Unis, où ils sont également connus sous le nom de Goutte de pluie, zéphyr lily, fleur-du-vent d'ouest, lis des marais ou alors Lys crocus. En effet, par de nombreux jardiniers le Zéphyranthes ils sont considérés comme des «crocus d'été» et parfois aussi appelés «crocus tropiques». Les espèces à feuilles persistantes ne sont généralement pas cultivées dans des jardins situés dans des zones au climat caractérisé par des saisons marquées, mais font plutôt partie des quelques petites plantes bulbeuses importées avec grand succès des Amériques vers les pays tropicaux d'Afrique et d'Asie.

A titre d'exemple, certaines des espèces les plus intéressantes d'un point de vue horticole seront mentionnées ci-dessous, mais jusqu'à présent le nombre d'espèces disponibles en Europe est très limité.

Zephyranthes albiella - originaire de Colombie, à petites fleurs blanches légèrement inclinées, de forme similaire à Habranthus. Les fleurs s'ouvrent du printemps à l'automne. En Europe, cette espèce, décrite seulement en 1950 par Traub, est encore inconnue.

Zephyranthes arenicola - originaire du sud de la Californie et répandue principalement en Basse-Californie mexicaine, elle se caractérise par de grandes fleurs blanches qui s'ouvrent au printemps. Cette espèce n'est pas trouvée en Europe.

Zephyranthes atamasco - originaire du sud des USA, où il s'appelle Atamasco Lily, Lily moulue est Lis des marais. Cette espèce est connue depuis le début des colonies européennes et est cultivée depuis 1629. Son nom rappelle un terme indien qui signifie «taché de rouge». Les fleurs sont en fait blanches avec des nuances roses. C'est l'une des espèces les plus hautes, atteignant 30 cm, mais en raison de ses exigences climatiques et de ses sols très humides et acides, elle n'a pas encore trouvé de diffusion significative en Europe, bien qu'elle soit déjà connue de Linnaeus et correctement classée par Herbert.

Beaux zéphyranthes - originaire du Mexique, où il vit dans des conditions semi-désertiques. C'est l'une des plus petites espèces du genre, décrite en 1990 par Howard (auteur du traité fondamental sur les plantes bulbeuses dans les climats chauds - "Bulbs for Warm Climates", publié en 2001) et par Ogden. La plante défie des conditions très difficiles avec ses extrêmement belles fleurs rose tendre, semblables aux très petites Zephyranthes Fosteri. C'est très difficile à cultiver.

Zephyranthes bifolia - originaire de Saint-Domingue, c'est une espèce particulièrement attrayante tant pour l'aspect des feuilles vertes brillantes, env. 15 cm, qui pour les tiges des fleurs, roses à la base et vertes au sommet, qui portent des fleurs rouge vif ou rose foncé et vertes dans la gorge. Les fleurs peuvent atteindre un diamètre de 7,5 cm et se distinguent également par les anthères violettes. La floraison a lieu au début de l'été. Cette espèce est cultivée depuis 1913, mais n'a pas été introduite en Europe. Il existe également des plantes avec des fleurs d'autres couleurs, comme le rose, l'orange et le blanc, en partie le résultat de croisements.

Zephyranthes candida - originaire d'Argentine, très rustique et bien adaptée aux jardins en climats tempérés. Cette espèce, très semblable aux crocus, est également répandue en Europe, où elle fleurit à la fin de l'été et surtout à l'automne. Dans les lieux d'origine, c'est une plante presque à feuilles persistantes. Pendant l'été, la plante a de jolies feuilles en forme de ruban semblables à de l'herbe ou du jonc. Les fleurs sont blanches avec un halo vert clair à l'intérieur et à l'extérieur de la base des tépales. Les six étamines brillent d'une couleur jaune or clair. La plante peut atteindre une hauteur de 30 cm. L'un des premiers explorateurs espagnols a observé les myriades de ces fleurs le long du Rio de La Plata et a décrit l'estuaire comme "une rivière d'argent", d'où semble dériver le nom du grand pays sud-américain.

Il est conseillé de planter les petits bulbes à une profondeur égale à trois fois leur hauteur dans une bonne terre de jardin, éventuellement amendée avec une terre universelle pour plantes à fleurs rendue plus perméable avec l'ajout de 30% de sable de rivière. Les bulbes peuvent être plantés selon la règle «un oui, un non». Pour obtenir de bons résultats, il est conseillé d'administrer régulièrement de l'eau et parfois un engrais liquide faible pour les plantes à fleurs. La plante est très rustique et dans le climat méditerranéen, les bulbes peuvent être laissés intacts pendant plusieurs années. Dans les climats plus froids, un paillage efficace du sol est nécessaire ou il est conseillé de déterrer les bulbes à la fin de l'automne pour les conserver dans un substrat inerte, pas totalement sec, pendant l'hiver.

Les autres aussi Zéphyranthes sont cultivés comme Z. candida. Dans la description plus détaillée de chaque espèce ou hybride, il suffit de vérifier la période de floraison et le degré de résistance au froid.

Z. candida produit une agglutinine, connue sous le nom de ZCA, qui rend la plante résistante aux attaques des pucerons. Le ZCA a été incorporé avec succès dans des plants de tabac par des scientifiques de Shanghai, ce qui donne des plantes hautement résistantes aux pucerons. Une agglutinine (ZGA) a également été transférée dans le tabac à partir de Zephyranthes grandiflora (lis). Des études approfondies seront nécessaires pour clarifier si les plantes transgéniques contenant du ZCA ou du ZGA sont inoffensives pour les animaux et les humains.

Zephyranthes carinata - ce nom était considéré comme synonyme de Z. grandiflora. Des changements récents dans la nomenclature (2006) ont cependant enregistré ce nom comme internationalement accepté (voir), validant le nom publié par Herbert en 1825 pour la plante disséminée du Mexique à la Colombie. Le nom Z. grandiflora au lieu de cela, c'est maintenant un nom illégitime, un synonyme du nom accepté Zephyranthes minuta, qui à son tour est un basionimo en raison de la priorité du nom Minute Amaryllis, beau-frère avant 1825 par Carl Sigismund Kunth. Cependant, certaines sources indiquent Minute Amaryllis comme plante autre que Z. grandiflora, indiquant ainsi ce dernier nom comme étant correct (lu) mais superflu, celui d'être valide Zephyranthes carinata.

Le nom est encore largement utilisé en Amérique Zephyranthes grandiflora, alors qu'une plante très similaire largement cultivée en Inde est déjà appelée depuis un certain temps Zephyranthes carinata (et parfois Robuste Z). Il semble intéressant que ces plantes d'Asie du Sud (également présentes sur certaines îles, comme les Seychelles) produisent parfois des graines, tandis que les "Z. grandiflora" Il est notoire de ne pas posséder cette capacité. On pourrait penser que le clone FADJAR'S PINK, mentionné au bas de cette page, peut être une forme à fleurs foncées de Zephyranthes carinata.

Zephyranthes carinata c'est le nom correct de la plante connue sur le marché sous le nom de "Habranthus robustus" (voir).

Zephyranthes chichimeca - originaire du Mexique et décrite par Howard & Ogden en 1990. Le nom rappelle la population indigène de la région des hautes terres du nord du Mexique. L'espèce forme de grands groupes dans le climat désertique de ces régions et produit des fleurs blanches ou roses. Il peut être cultivé avec succès en pot, mais n'a pas encore trouvé d'applications en Europe.

Zephyranthes chlorosolen - originaire du sud des États-Unis d'Amérique, il est fréquemment confondu avec Z. drummondii. Ces deux espèces se distinguent par leurs fleurs blanches agréablement parfumées, qui pendant la nuit attirent les papillons de nuit comme pollinisateurs. Zephyranthes chlorosolen Il est très apprécié dans les jardins des régions méridionales des États-Unis d'Amérique. Bien que ses nombreuses fleurs soient généralement très petites, elles peuvent animer n'importe quelle pelouse. Parfois, il y a des souches avec des fleurs particulièrement grandes qui s'ouvrent comme des disques horizontaux voyants. Aux États-Unis, des sélections spéciales sont disponibles avec cette fonctionnalité. L'espèce se propage facilement par graines.

Zephyranthes citrina - originaire de la péninsule du Yucatbn au Mexique, décrite en 1882 par Baker et répandue également dans les jardins européens. Cette espèce est presque totalement apomictique, mais est excellente comme progéniteur mâle de nouveaux hybrides. Par exemple, on pense que l'ancien hybride Zéphyranthes AJAX est le fruit du croisement entre Z. candida est Z. citrina. La progénitrice devait nécessairement être Z. candida, parce que la parthénogenèse de Z. citrina n'aurait pas permis la formation de semences hybrides. Les fleurs de Zephyranthes citrina sont petites, jaune d'or (voir), parfois avec des nuances de bronze très claires. La floraison a lieu à la fin de l'été et à l'automne. Il a été naturalisé dans diverses régions du monde, où il est très apprécié pour sa haute valeur décorative (voir). Le synonyme Z. sulfureux, parfois utilisé dans le commerce des bulbes, n'est pas valide et doit être évité.

Culture de la Zephyranthes citrina il n'est pas substantiellement différent de celui de la Z. candida, mais il faut garder à l'esprit que la plante ne tolère pas le gel et donc il est conseillé de déterrer les bulbes à la fin de l'automne pour les conserver jusqu'au printemps suivant dans un substrat inerte pas trop sec.

La multiplication de cette espèce se fait principalement par graines. Ils conservent leur germinabilité pendant une courte période et doivent donc être semés le plus tôt possible après la récolte. Dans de bonnes conditions, les plantes à fleurs peuvent être obtenues en env. 18 mois.

Zephyranthes cruciflora - originaire du Mexique et connue depuis 1990 grâce à la description de Howard et Ogden. Cette espèce est un bon exemple des problèmes taxonomiques rencontrés par les botanistes. Il se caractérise par un pédicelle court, un long tube floral, des étamines dressées proches du style, un pollen jaune clair, des tépales blancs teintés de rose arrondi semblables à ceux des crocus. La plante est apomictique et on pensait qu'en réalité c'était un hybride intergénérique xCooperanthes. Dernièrement, les espèces du genre Cooperia cependant, ils ont fusionné dans Zéphyranthes et donc le nom Zephyranthes cruciflora il est définitivement accepté et officiel.

Zephyranthes drummondii - originaire du Texas, de l'Oklahoma et du Kansas aux USA, du Mexique et de l'état de Paranб au Brésil. Avant les derniers changements de classification, cette espèce était signalée comme Cooperia peduncolata ou drummondii , appartenant au groupe d'espèces à fleurs stellaires qui s'ouvrent l'après-midi ou le soir et sont agréablement parfumées. Les fleurs sont blanches et ouvertes du printemps à la fin de l'été. En cas de faibles précipitations, la floraison peut durer jusqu'à l'automne. Les feuilles sont vert-gris.

On peut dire qu'en moyenne les espèces originaires de l'ancien genre Cooperia ils sont plus rustiques et fleurissent plus vite après les pluies que les autres Zéphyranthes. Malgré ces vertus, Z. drummondii il n'est pas encore répandu en Europe.

En 1964, T. M. Howard en découvrit un nouveau dans l'état de Nuevo Leon Zéphyranthes qui apparaissait comme un intermédiaire entre Z. drummondii et une espèce de fleur diurne rose présente dans la région. Il a donc été considéré comme un hybride de Z. drummondi. Le nom Zephyranthes morrisclintii La proposition d'Howard a été récemment acceptée et ce Zéphyranthes, très similaire à Z. drummondii, résulte comme une nouvelle espèce officiellement enregistrée et non plus comme un hybride naturel. Son nom rappelle celui d'un collectionneur de plantes américain, Morris Clint. Les fleurs de cette nouvelle plante s'ouvrent l'après-midi.

Zephyranthes flavissima - originaire d'Argentine et du sud du Brésil. C'est une plante presque à feuilles persistantes qui nécessite un court repos d'été. Les petites fleurs sont particulièrement intéressantes pour la couleur jaune (voir) ou jaune-orange et la forme d'étoile. L'espèce est également cultivée avec succès en Asie du Sud. Il nécessite des sols très humides et acides et peut même être cultivé en bordure de lacs artificiels, propices aux plantes marécageuses.

Zephyranthes Fosteri - originaire des montagnes mexicaines, cette espèce se distingue par la couleur rouge vif des fleurs de certaines formes et le feuillage dressé qui suit généralement les fleurs. Les formes roses et presque blanches sont courantes.

Zephyranthes grandiflora (nom maintenant illégitime) - originaire du Guatemala et du Honduras, c'est l'espèce la plus répandue en Amérique centrale. Les feuilles sont brillantes, mignonnes, d'un vert profond. Les grandes fleurs rose foncé ont de larges anthères et un style qui pend d'un côté. Dans les différentes conditions de culture et de microenvironnement pédoclimatique, les fleurs peuvent avoir différentes nuances de rose ou même de blanc crème. Des mutations sont parfois observées avec plus de tépales que les six normaux. La plante était considérée par certains botanistes comme un hybride naturel également parce qu'elle était incapable de produire des graines. Mais actuellement, comme déjà prévu par Thad M. Howard, la plante est classée comme une véritable espèce, bien qu'avec un nom officiel différent: Zephyranthes minuta. Ce nom est un basionimo dû àMinute Amaryllis Kunth et le nom Zephyranthes grandiflora il a été déclaré illégitime. Zephyranthes minuta cependant, c'est encore un nom peu connu et très malheureux. Il n'est pratiquement pas utilisé par les jardiniers et Zephyranthes grandiflora il restera sûrement un nom favori pendant longtemps.

L'espèce est naturalisée dans de nombreuses régions du monde, notamment en Afrique australe et en Asie du sud, où le climat permet sa large diffusion. De nombreuses tentatives pour l'utiliser Zéphyranthes espérer obtenir des hybrides avait échoué, tandis que Felix Fadjar Marta de Jakarta a réussi à utiliser comme plante mère un clone présent sur le marché en Indonésie, très similaire à Z. grandiflora, maintenant appelé "Fadjar's Pink" et considéré par cet auteur comme un mutant de Zephyranthes grandiflora. Cependant, il n'est pas exclu qu'il s'agisse d'une forme de Carinata Z. Comme décrit ci-dessous, Marta a obtenu des résultats spectaculaires avec cette plante.

Le nom Zephyranthes carinata (voir ci-dessus) est toujours considéré par beaucoup comme un synonyme de Zephyranthes grandiflora, mais par les botanistes, il est considéré comme un nom accepté d'une espèce distincte de Minute Z (le nom actuel du Z. grandiflora).

En Europe, une plante est largement commercialisée sous le nom Habranthus robustus, qui est en fait Zephyranthes carinata. La caractéristique la plus importante qui vous permet de distinguer le vrai Habranthus robustus du faux est la disposition et la taille des anthères: l'espèce Habranthus robustus elle possède 6 anthères de 3 tailles différentes enfoncées dans la gorge, tandis que la plante généralement commercialisée sous ce nom a 6 anthères de même taille, exposées au-dessus des tépales (lire).

Zephyranthes insularum - originaire des Antilles, il porte de petites fleurs à tépales en forme d'entonnoir, les externes plus grandes que les internes, blanches, teintées extérieurement de rose, surtout aux extrémités. Les tépales forment un tube vert clair. Les feuilles mesurent jusqu'à 20 cm de long, tandis que les tiges des fleurs atteignent une hauteur de 15 cm. Cette espèce est également naturalisée aux États-Unis en Floride et se trouve également au Mexique.

Zephyranthes katheriniae - originaire du Mexique, connue pour ses fleurs roses, rouges (voir) et jaunes. Les hybrides entre les formes jaune et rouge sont relativement fréquents. Cette espèce présente un intérêt particulier en tant que progéniteur d'hybrides interspécifiques, qui à l'avenir pourraient contribuer à élargir la gamme de couleurs disponibles pour le jardinage.

Zephyranthes lindleyana - originaire du Mexique, très variable, connue avec des fleurs rose clair (voir) et foncées (voir), rouges et blanches. L'espèce produit ses grandes fleurs sur des tiges d'environ 25 cm de long normalement au printemps et parfois et sporadiquement même plus tard jusqu'à l'automne. Les tépales sont arrondis et dans la fleur ouverte, ils sont disposés horizontalement avec le stylet posé dessus, contrairement aux étamines dressées. Les plantes doivent être reproduites presque exclusivement par graines car les bulbes latéraux sont normalement formés uniquement à partir de très gros bulbes (d'un diamètre d'environ 5 cm). Les feuilles de cette espèce sont grandes et glauques. Malgré cela Zéphyranthes étaient l'un des meilleurs d'Amérique centrale (voir), il n'est pas couramment cultivé en Europe.

Zephyranthes longifolia - originaire du sud des États-Unis et du Mexique. On le trouve dans les zones arides ou désertiques. Les feuilles sont filiformes et les fleurs en coupe sont jaunes.

Macrosiphon Zephyranthes - originaire du Mexique et décrite par Baker en 1881. Cette espèce est semblable à Z. grandiflora, avec lequel il est fréquemment confondu, mais ses fleurs sont légèrement plus petites, avec des étamines plus courtes, des anthères courbes et le style plus court des étamines. La couleur des fleurs, qui fleurissent au printemps ou au début de l'été, est rose foncé avec une base blanche et un tube vert. Le tube floral est particulièrement long et le nom curieux est dû à cette caractéristique. Les formes avec la couleur rose la plus claire sont connues. La plante a besoin d'un substrat toujours humide.

Zephyranthes mesochloa - originaire d'Argentine, du sud du Brésil, d'Uruguay et du Paraguay, c'est une espèce répandue dans le centre de l'Amérique du Sud, avec des fleurs blanches semblables à celles de Habranthus, mais plus petit que le Z. candida. Les feuilles cylindriques vert clair sont également très courtes. La floraison a lieu au milieu de l'été et les fleurs peuvent avoir de légères nuances roses à l'extérieur des tépales (voir). La plante est plus rustique qu'on ne le croit généralement et possède donc toutes les caractéristiques favorables à une plus grande diffusion.

Zéphyranthes minimales - originaire d'Argentine, du Brésil et d'Uruguay, c'est une espèce intéressante pour son cycle végétatif: elle fleurit en automne avec de petites fleurs blanchâtres ou roses, avec trois étamines fertiles et produit facilement des graines (voir). Le var. hexandra a de grandes fleurs avec six étamines fertiles. La plante pousse en hiver et se repose pendant l'été.

Zephyranthes minuta - tu vois Zephyranthes grandiflora au. Aussi Zephyranthes verecunda (voir aussi une forme blanche), décrite comme une espèce très rustique originaire des montagnes mexicaines, est actuellement fusionnée selon l'avis des botanistes en Minute Z, mais par les jardiniers, il est toujours traité comme une espèce distincte.

Zephyranthes moctezumae - originaire du Mexique, où il a été trouvé par Thad M. Howard en 1996 sur les rives de la rivière Moctezuma. Les plantes portent de petites fleurs avec des tépales ondulés rose chair. La plante est particulièrement délicate.

Zephyranthes primulina - originaire du Mexique, une autre espèce découverte par Howard et Ogden et décrite en 1990. C'est une plante délicate aux fleurs jaune pâle à l'intérieur et parfois rougeâtres à l'extérieur. Cette espèce est maintenant cultivée également dans les zones tropicales d'Asie et est l'un des candidats à la constitution d'hybrides intéressants.

Zephyranthes pulchella - Originaire du sud des États-Unis au Texas et au Mexique, avec des feuilles linéaires gris-vert brillant et de petites fleurs jaune doré brillant juste au-dessus des feuilles à la fin de l'été ou à l'automne (voir).

Zephyranthes reginae - originaire des vallées tropicales du Mexique, où elle fut la énième espèce découverte par Thad M. Howard avec Scott Ogden et décrite en 1990. Pendant tout l'été, l'espèce produit de belles fleurs jaune clair avec des tépales étroits, parfois à l'extérieur en bronze teint jaune. La plante pourrait être confondue avec l'hybride bien connu Zéphyranthes AJAX, mais les feuilles sont plus étroites et l'espèce a été officiellement acceptée sous le nom de beau-frère par les deux explorateurs en 1990, alors qu'elle est connue sous le nom commun Valles Yellow Rain Lily, qui rappelle la ville mexicaine dans laquelle la plante a été trouvée.

Zephyranthes rosea - originaire des régions montagneuses de Cuba, c'est une espèce bien connue et commercialisée également en Europe. Souvent, il est confondu avec des plantes similaires, en Amérique avec Z. grandiflora et dans le commerce en Europe avec Habranthus robustus. Les fleurs de la Z. rosea (voir) sont cependant nettement différents de ces autres espèces et sont également nettement plus petits. Le feuillage de cette espèce est brillant et généralement pratiquement couché sur le sol et ses petits bulbes résistent moins bien aux basses températures que ceux de la Carinata Z., commun dans les jardins européens.

Zephyranthes traubii - originaire du Texas et de l'est du Mexique, c'est une espèce caractérisée par des feuilles filiformes, des fleurs blanches teintées de rose à l'extérieur et avec les bords des tépales réfléchis vers l'intérieur des fleurs, qui s'ouvrent le soir à la fin de l'été. Cette espèce préfère les prairies humides aux États-Unis, tandis que la race présente au Mexique fleurit au milieu de l'été dans des sols secs avec des fleurs plus petites que les clones nord-américains.

Zephyranthes Treatiae - originaire du nord-est de la Floride, c'est une espèce très similaire à Zephyranthes atamasco et dans le passé, il était considéré comme une variété de cette espèce. Il se trouve dans des bois de pins très secs, a une gorge nettement verte et ressemble beaucoup Z. atamasco, qui préfère les zones très humides. Récemment, la distinction officielle entre les deux espèces a été confirmée par les botanistes (voir).

Zephyranthes verecunda - voir au dessus Minute Z

Zephyranthes wrightii - originaire de Cuba et d'autres îles des Caraïbes, décrit en 1888 par Baker. Si tratta di una specie a fioritura primaverile con fiori rosa, verdognoli alla base, i cui tepali interni sono piщ piccoli di quelli esterni.

Nelle ottime pagine dedicate agli ibridi di Zephyranthes pubblicate dalla Pacific Bulb Society ( vedi ) vengono nominati quasi 40 ibridi, ma solo pochi sono riportati come probabilmente dovuti ad incroci spontanei in natura.

Il seguente esempio documenta la complessitа della ricerca e nomenclatura di ibridi naturali di Zephyranthes : Nella contea di Webb in Texas, in un giardino della cittа di Laredo, il vivaista Fred Jones scoprм nel 1949 una strana pianta con grandi bulbi neri, le foglie simili a Z. drummondii e fiori imbutiformi giallo-verdi. Si speculava che fosse un ibrido naturale tra Z. drummondii e Z. pulchella, ma le prove per riprodurre tale incrocio produssero una pianta non identica a quella trovata in coltivazione nel giardino. L'ibrido scoperto da Jones fu battezzato LAREDO YELLOW ed anche commercializzato sotto questo nome. Dr. Thadeus Monroe Howard si interessт particolarmente a questa pianta e la cercт nelle montagne del Texas settentrionale. Egli trovт una pianta molto simile all'ibrido LAREDO YELLOW, la quale perт aveva dei bulbi significativamente piщ piccoli, fioriva meno abbondantemente, aveva una diversa lunghezza del tubo floreale ed un posizionamento diverso delle antere. Il famoso esperto di geofite Hamilton Traub riconobbe in questa pianta una nuova specie e la chiamт Zephyranthes howardii. Piщ tardi questo nome fu cambiato in Habranthus howardii. T M. Howard propose la spiegazione per l'origine del LAREDO YELLOW ipotizzando che esso fosse un ibrido tra Zephyranthes drummondii (ex Cooperia pedunculata) e Habranthus howardii e venne cognato il nome xCoobranthus coryi (dai nomi Cooperia e Habranthus). Oggi questo nome non и piщ valido, perchй nel frattempo sono ufficiali i nomi Zephyranthes drummondii e Zephyranthes howardii (come originariamente indicato da Traub). Pertanto LAREDO YELLOW sarebbe un vero ibrido interspecifico naturale di Zephyranthes. LAREDO YELLOW si propaga facilmente agamicamente e per seme, ma il suo fiore и piщ interessante che particolarmente attraente. L'appassionato collezionista di Zephyranthes, Alex Korsakoff, fece in Florida l'incrocio di questo ibrido con Zephyranthes grandiflora ed ottenne cosм lo splendido ibrido a cui fu dato il nome HJALMAR SANDRE.

Un altro ibrido naturale и possibilmente Zephyranthes refugiensis. Si tratta di una pianta presente in zone del Texas e nel Messico orientale caratterizzate dall'alta umiditа nel periodo tra Agosto e Novembre. In tali zone si trovano le specie Z. pulchella e Z. jonesii , le quali incrociandosi avrebbero dato vita a questo ibrido intergenerico, riconosciuto attualmente perт come specie assestante ( vedi ). I suoi fiori sono giallo-verdognoli e la pianta forma facilmente colonie per moltiplicazione agamica. Le sue foglie, simili a quelle del giunco, crescono durante l'inverno, mentre la pianta va in riposo in primavera. Essa puт essere facilmente coltivata in giardini in cui и possibile riprodurre le condizioni in cui vive in natura.

Probabilmente il piщ noto ibrido naturale viene dal Messico dallo Stato di Tamaulipas, confinante con il Texas degli USA. Nel 1990 Carl Schoenfeld (proprietario del vivaio Yucca Do Nursery) e John Fairey (proprietario di Peckerwood Garden) trovarono a ca. 1300 m nella Sierra Chiquita una pianta di Zephyranthes con grandi fiori rosa e bianchi che si aprono nel pomeriggio. Essa и probabilmente frutto di incroci spontanei tra le specie abbondanti nella zona, che sono Zephyranthes drummondii, Z. traubii ed una specie non identificata con fiori rosa. La nuova Zepyranthes fu battezzata LABUFAROSEA, un nome derivato da quello della montagna El Cerro de la Bufa che si eleva sopra la cittа di Zacatecas ( vedi ). Il nome viene scritto in molti modi: Z. sp. labufarosea, Z. labufarosea, Z. xlabufarosea, xCooperanthes 'Labufaroseus' ( vedi ), Zephyranthes "Labufarosea" e, purtroppo, spesso "Labuffarosea", anche da parte dello stesso vivaio Yucca Do Nursery in Texas. Per ragioni commerciali и frequente il nome Z. labufarosea (Z. labuffarosea), ma tale nome non и accettato dai botanici, non trattandosi di una specie riconosciuta. (Il nome piщ corretto sarebbe, trattandosi di un ibrido, Zephyranthes "Labufarosea" e, dunque. secondo la regola seguita da FLoriana Bulbose per la trascrizione dei nomi di fantasia in maiuscolo, Zephyranthes LABUFAROSEA oppure, rispettando la prioritа del nome usato dagli scopritori e scritto in maniera sbagliata, LABUFFAROSEA.)

LABUFAROSEA (LABUFFAROSEA) и una pianta prolifica ( vedi ), facile in coltivazone ( vedi ) e molto variabile ( vedi ) il che ha permesso ai vivaisti di fare delle interessanti selezioni, a loro volta commercializzate con vari nomi di fantasia / p.es. BIG DUDE ( vedi ), CONFECTION ( vedi ), ITSY BITSY ( vedi ), LILY PIES ( vedi ), PINK PANTHER ( vedi ), selezioni del vivaio Messenbrink a Nashville in North Carolina ( p.es. vedi ) ecc. ecc./.

Il vivaio Yucca Do Nursery ha introdotto, oltre a LABUFFAROSEA, anche un altro ibrido naturale trovato nel 1996 nelle vicinanze di Z. clintae e Z. traubii nello Stato di Tamaulipas in Messico : COOKIE CUTTER MOON. I fiori di questa Zephyranthes sono grandi, i tepali non sovrapposti, di colore bianco, con base giallognola e verde, con le antere gialle ( vedi ).

Anche l'ibrido (o possibilmente una specie ancora non descritta) denominato EL CIELO и stato trovato dal vivaio Yucca Do Nursery ( vedi ) in Messico. Esso proviene dalle montagne nello stato di Tamailipas coperte quasi permanentemente da nuvole. I fiori sono rosa chiaro. La pianta sopporta molto bene l'ombra, a differenza della maggior parte delle altre Zephyranthes.

Zephyranthes TENEXIO APRICOT и un altro ibrido naturale trovato in Messico orientale. Il colore dei fiori puт essere giallo tenue, arancione chiaro (albicocca) o rosa ( vedi ).

Zephyranthes PANAMA PINK и un ibrido tra Z. albiella e probabilmente Z. rosea, scoperto da I. Nelson in Panama. Si tratta di una pianta delicata che si moltiplica velocemente agamicamente attraverso i suoi minuscoli bulbi ed и ormai molto diffusa nei giardini americani vicini al Golfo di Messico. I suoi fiori sono rosa.

La ricerca di ibridi naturali di Zephyranthes и da considerarsi lontana da essere completata. Per dare un esempio del patrimonio presente in Messico, non ancora conosciuto nei suoi dettagli, viene qui citato un paragrafo dal libro di Scott Ogden, Garden Bulbs for the South, che si basa sulla narrazione di un'esperienza del Dr. Thad M. Howard negli anni cinquanta ( read pp.42-43 ) :

"L'arcobaleno di Jacala

Poco dopo aver iniziato il suo lavoro di ibridazione, i viaggi per collezionare piante portarono Howard lungo l'autostrada panamericana a sud, attraverso lo Stato di Hidalgo. Nei pressi della cittа di Jacala egli si imbattй in una miniera d'oro che difficilmente avrebbe potuto immaginare.

La regione и montagnosa e si trova a circa duemila metri sopra il livello del mare. I pendii sono disseminati di affioramenti di rocce calcaree. L'intricata giungla delle elevazioni minori cede qui lo spazio a prati aperti, con occasionali pini, ginepri, querce e mandrie di bestiame brado. Questa campagna di alta quota ha un aspetto fresco e piacevole.

Quando le prime piogge estive rinfrescano i pendii coperti di muschio, i "gigli della pioggia" (rain lilies) spuntano in ogni angolo e da ogni fessura. Su certi pendii esse sono dorate, su altri rosa. In molti posti i fiori hanno un colore pesca, o giallo con fiammate rosse sui tepali. Nell'arida vallata a sud di Jacala la maggior parte dei fiori dei "gigli della pioggia" sono bianco-porcellana. In alcuni posti le corolle hanno un colore rosso sangue, vero carminio non diluito dal rosa o burgundy, il quale spicca nel contrasto con il verde della gola dei perigoni e con le antere di oro fiammante.

Katherine Clint collezionava delle piante in questa regione approssimativamente nello stesso periodo delle scoperte fatte da Howard ed ella inviт ai botanici alcuni di questi "gigli della pioggia" di colorazione rossa e gialla per chiedere la loro identificazione. La forma bicolore fu poi descritta come una specie nuova ed in suo onore le fu dato il nome Zephyranthes katheriniae.

E' probabile che questi fiori siano degli ibridi tra le piante con varie tinte di rosso e giallo che crescono nelle vicinanze. Tutte le varie forme colorate della zona condividono alcune caratteristiche: le loro foglie sono strette, i bulbi piccoli e sferici, i tepali arrotondati o a forma di cucchiaio. La maggior parte dei fiori presenta un lungo tubo floreale. Ci vorrebbero anni di ricerca per determinare le vere relazioni tra queste forme complesse, ma и necessario solo un breve sguardo per rendersi conto della bellezza travolgente del caldo miscuglio di colori. La mano della natura si и qui dedicata al giardinaggio come ovunque sulla Terra."

Sorprendentemente, i primi incroci artificiali di Zephyranthes non si fecero nelle Americhe, ma in Europa ed in un lontano Paese tropicale asiatico, l'India.

Zephyranthes AJAX ( vedi ) и un ibrido molto vecchio tra Z. candida e Z. citrina, costituito in Europa nel 1895 e descritto giа nel 1899 in Gartenflora da C. Sprenger. Esso и caratterizzato da fiori giallo tenue (giallo primula o paglia) e foglie quasi sempreverdi, ereditate da Z. candida, mentre i geni del colore giallo del fiore provengono da Z. citrina.

All'inizio del XX secolo Percy Lancaster, un banchiere e appassionato giardiniere dilettante, iniziт l'ibridazione di Zephyranthes grandiflora, Zephyranthes citrina ed una pianta la cui identitа и oggi sconosciuta, da Lancaster chiamata Cooperia Oberwetterii. Infatti, tale pianta era stata fornita da un collezionista tedesco di Austin in Texas, Peter Henry Oberwetter. Oberwetter raccoglieva piante bulbose sui terreni della sua fattoria ed anche in Messico e le inviava a collezionisti in tutto il mondo. (A lui si deve la selezione e l'introduzione in coltivazione della rustica razza di Rhodophiala, oggi molto comune negli Stati Uniti sotto il nome Oxblood Lilies.) Il lavoro in India fu continuato dal figlio Sydney Percy Lancaster, che doveva divenire il famoso Segretario della Societа di Agricoltura e Orticolotura dell'India. Egli creт una linea di ibridi noti come xCooperanthes (da H. Traub chiamati con il nome non rispettoso dei canoni botanici Zephyranthes xSydneya), i quali si distinguevano per i colori brillanti ed inconsueti, non presenti nelle specie dai quali lo sforzo di miglioramento genetico era partito. L'ibrido piщ noto derivato da questo sforzo и probabilmente ALIPORE BEAUTY con colori viola chiaro, rosa o bianco ( read ), ma molti altri ibridi, scarsamente classificati, sopravvivono attualmente nel sud dell'Asia.

Importare degli ibridi di Zephyranthes dall'India si rilevт impossibile per il Dr. T. M. Howard in Texas e pertanto egli iniziт un suo programma di ibridazione negli anni 1950, il quale portт alla fondazione del vivaio Zephyr Gardens con un ricco catalogo pieno di eccezionali offerte delle piщ deliziose Rain Lilies. Accanto a numerose specie, tra cui anche molte di quelle che oggi sono inserite nel genere Zephyranthes, ma ai tempi del vivaio di T. M. Howard erano considerate delle Cooperia, venivano offerti i primi ibridi. Si possono citare alcuni esempi di interessanti ibridi ottenuti alla metа del XX secolo da questo grande amante e studioso delle Rain Lilies, il quale utilizzт inizialmente Zephyranthes rosea e Z. citrina (p.es. per il primo ibrido RUTH PAGE), ma presto anche Zephyranthes lindleyana, Z. pulchella, Z. reginae, Z. smalii e Z. traubii :

Zephyranthes CAPRICORN и un ibrido con una colorazione interessantissima, molto prolifico, costituito da T. M. Howard. Il colore dei fiori и rosa-arancio o arancio intenso, con la gola gialla e prominenti antere gialle.

Zephyranthes x ruthiae и un gruppo di ibridi provenienti dall'incrocio tra Z. rosea e Z. citrina. Essi sono caratterizzati da un colore rosa intenso e sono talvolta bicolore rosa e giallo. I piщ noti sono RUTH PAGE (rosa intenso a forma di stella) e ELLEN KORSAKOFF (giallo ananas).

Zephyranthes BIG SHOT ha come progenitore un clone di Z. traubii, trovato da Howard in Messico. La sua particolaritа sono i fiori del diametro fino a 12 cm, con i tepali color crema sfumati di rosa. Nonostante le sue dimensioni il fiore и grazioso.

Zephyranthes APRICOT QUEEN fiorisce in tarda estate con fiori proprio color albicocca come indica il nome ( vedi ). Un suo progenitore и Z. pulchella che contribuisce al colore giallo nella gola del perigonio, che passa ad un verde tenero. Il fogliame и verde scuro e dura tutto l'inverno.

Zephyranthes LIBRA и un ibrido ottenuto dall'incrocio di Z. lindleyana e Z. RUTH PAGE. Questo ibrido fiorisce precocemente e molto a lungo con piccoli fiori rosa sopra le foglie larghe e piatte. Produce semi apomittici e pertanto le plantule ottenute da seme sono tutte identiche con quelle dell'ibrido. Questa caratteristica и comune a numerosi ibridi.

Zephyranthes STARFROST и un altro interessante ibrido uscito dalle mani di T. M. Howard. Il colore dei fiori и rosa-lilla tenue con riflessi come da cristalli di ghiaccio ed il loro piacevole profumo и stato ereditato da uno dei progenitori, Z. smallii, il quale ha anche trasmesso alla pianta la tendenza di fiorire abbondantemente.

Sulla falsa riga dell'approccio di T. M. Howard sono stati successivamente ottenuti numerosi nuovi ibridi, in parte derivati da quelli che egli aveva introdotto. Un notevole successo и per esempio l'ibrido dall'incrocio di Z. RUTH PAGE con Z. AQUARIUS, effettuato da Jay Yourch ( vedi ).

Anche altri ibridatori fecero incroci con vecchie varietа come Z. AJAX. Cosм E. L. Brasol ottenne il giа citato ibrido AQUARIUS da un incrocio di Zephyranthes candida con Z. AJAX, dunque un 'backcross' con un progenitore. Z. AQUARIUS ( vedi ) и un ibrido molto fiorifero e prolifico. I suoi fiori crema sovrastano le foglie simili all'erba.

Un simile incrocio и stato fatto da R. Flagg. Egli utilizzт Zephyranthes grandiflora e Z. AJAX ed ottenne l'ibrido GRANDJAX, caratterizzato da un'intensa fioritura estiva. I fiori sono rosa chiaro, simili a quelli di Z. candida ( vedi ), con una stella verde nella gola, circondata da un alone bianco. Le piante formano velocemente larghi ciuffi moltiplicandosi agamicamente.

Interessanti offerte di ibridi di Zephyranthes piщ o meno rustici sono presenti, insieme con svariate specie, nel catalogo del vivaio Plant Delights Nursery, Inc. ( vedi ).

Oltre ai veri ibridi di Zephyranthes sono oggi diffusi nei giardini del sud degli Stati Uniti numerosi ibridi che hanno coinvolto degli Habranthus, dunque piante di un genere affine ma botanicamente distinto da Zephyranthes. Anche le specie e gli ibridi di Habranthus vengono chiamati Rain Lilies, perchй anch'essi fioriscono abbondantemente dopo le piogge. Per completezza si citano in seguito alcuni nomi di tali ibridi assai rustici di cui alcuni sono stati introdotti da personaggi famosi, come Alex Korsakoff o Carl Schoenfeld : TEDDY BUEHLER (con uno dei progenitori Zephyranthes albiella), cloni di Habranthus x floryii come CHERRY PINK, PURPLE BASE, PINK FLAMINGOS, MINI CHERRY.

Nelle tre pagine dedicate agli ibridi di Zephyranthes nel sito della Pacific Bulb Society si trovano numerose ed interessantissime immagini e brevi descrizioni ( vedi ). Molti di questi ibridi vengono commercializzati negli Stati Uniti dalla Plant Delights Nursery, Inc. come si puт vedere nella loro galleria di fotografie ( vedi ).

Gli ibridi di Zephyranthes non rustici, anzi molto delicati, ma di particolare interesse per i loro colori vistosi, sono frutto del lavoro di ibridazione svolto nella Repubblica Dominicana da Padre Julio Cicero, il quale fece degli incroci di Zephyranthes rosea e Z. portoricensis (con fiori bianchi) con la specie endemica a Hispaniola caratterizzata da fiori scarlatti, nota come Zephyranthes bifolia, nonchй con Zephyranthes cardinalis. Gli ibridi ottenuti vengono indicati con il nome Zephyranthes xbipuertorosea. Essi esigono un clima permanentemente caldo e presentano dunque delle difficoltа di coltura fuori dalle zone tropicali, ma sono di strepitosa bellezza - con fiori color salmone, scarlatto e rosa albicocca.

Anche il Dr. Howard ebbe una particolare esperienza con Zephyranthes provenienti dal lavoro di ibridazione svolto in un ambiente a clima tropicale e fioriti a sorpresa nella sua collezione. Nel periodo in cui egli cercava i "gigli della pioggia" da tutte le fonti mondiali immaginabili ha dovuto ricevere per vie traverse almeno due degli ibridi xCooperanthes di Sydney Percy Lancaster dall'India. Di colpo, dopo anni di acclimatazione gli fiorirono queste piante inconsuete:

La prima portava fiori con una grande corolla bianca con riflessi scintillanti come cristalli di ghiaccio. Nella forma i fiori assomigliavano molto a quelli della Z. grandiflora. Howard diede a questo ibrido il nome provvisorio BOMBAY. Questa pianta non produceva semi, ma era assai rustica. La seconda Zephyranthes inconsueta corrispondeva alla descrizione di uno degli ibridi color pastello di Lancaster. I fiori erano gialli sfumati di rosa e Howard battezzт la pianta PRAIRIE SUNSET . La pianta fioriva abbondantemente e i grandi ovari producevano facilmente numerosi semi. Le prove di coltivazione portarono a risultati eccellenti: questo clone si rivelт essere uno dei piщ rustici ed affidabili della collezione di Howard e, grazie ai suoi colori caldi, divenne uno dei migliori articoli del vivaio Zephyr Gardens.

Dagli anni ottanta и in atto un'inaspettata accelerata espansione dell'ibridazione delle Zephyranthes, dovuta tutta ad un solo uomo: Felix Fadjar Marta ( vedi ) in Indonesia. Questo ingegnere ormai in pensione ed orticoltore per diletto ha trasformato radicalmente il mondo dei "gigli della pioggia" ed ha allargato l'orizzonte in maniera davvero ammirevole. I suoi successi sono dovuti al suo spirito intraprendente ed a un colpo di fortuna nella scelta delle piante da ibridare che sembra piщ l'inizio di una favola orientale che quello di una impresa piena di impegno ed appassionata laboriositа.

Felix Fadjar Marta, di origine cinese (il suo nome originale era Lee Ka Tjoen), aveva da sempre uno spirito intraprendente. Negli anni settanta, in una casa nel centro di Jakarta iniziт la sua avventura di ibridatore, prima di pesci ornamentali d'acqua dolce (egli fu in Indonesia il primo acquarista ad allevare con successo i Discus), mentre coltivava varie piante ornamentali e si dilettava nei rapporti amichevoli con molti orticoltori dilettanti. Questi rapporti di amicizia gli fecero incontrare anche l'americano Jack E. Craig, un appassionato collezionista di piante che risiedeva a Tambun nell'ovest dell'Isola di Java. Jack Craig diede a Fadjar Marta alcuni bulbi di una Zephyranthes a fioritura rosa (oggi nota come Zephyranthes FADJAR'S PINK) e dei semi di Zephyranthes citrina. Marta iniziт a coltivare queste piante in vasi sul suo balcone di cittа.

Poco dopo questo timido inizio, Fadjar Marta si trasferм con la sua famiglia nella sua nuova casa in un sobborgo di Jakarta. Davanti alla casa passava, alla profonditа di alcuni metri, un'importante condotta di gas ed il terreno sovrastante era rimasto incolto. Qui Marta iniziт la coltivazione di mais ed ortaggi, ma presto furono i "gigli della pioggia" ad occupare fette sempre maggiori dello spazio disponibile.

Dalle poche piante in vaso la coltivazione delle Zephyranthes divenne un'impresa seria. (Si consiglia di passare il mouse sopra la seguente immagine di Z. FADJAR'S PINK e Z. citrina.)

Decisivo per l'importante successo delle ibridazioni iniziate da Fadjar Marta erano proprio le prime Zephyranthes in suo possesso. In particolare il ceppo ottenuto da Jack Craig, con l'aspetto praticamente identico a Z. grandiflora, seppure con fiori piщ scuri, si rilevт dotato di una proprietа vincente: la capacitа di produrre semi se impollinato con massicce quantitа di polline proveniente da un altro fiore di Zephyranthes. Questo ceppo fu chiamato FADJAR'S PINK da alcuni ricercatori statunitensi a cui Fadjar Marta si era rivolto per consigli. Essi constatarono la forte somiglianza con la specie Z. grandiflora, la quale perт non produce mai semi. Oggi Fadjar Marta ritiene si tratti di un mutante fertile di questa specie, ma la precisa identitа rimane ancora un mistero, nonostante il ceppo fosse diffuso e facilmente reperibile in Indonesia al momento che Marta iniziasse il suo lavoro di ibridazione. Questo ceppo possiede un altro grande dono: esso non produce mai semi per autofecondazione. Questa sua proprietа permise di evitare di dover togliere le antere dai fiori destinati a produrre i semi. Grazie a questo fatto si raggiunse un'enorme accelerazione del lavoro di ibridazione.

La fonte del polline erano inizialmente i fiori di Zephyranthes citrina, una specie quasi completamente apomittica. In seguito vennero usati oltre ai nuovi ibridi man mano ottenuti, anche altre specie, p. es. Z. drummondii, Z. rosea, Z. candida ecc.

Nei circa trent'anni dell'attivitа di Felix Fadjar Marta furono innumerevoli gli ibridi prodotti. Basta pensare che in una sola mezza giornata nel momento di un "blitz" (la massiccia fioritura contemporanea di tante piante, dovuta generalmente ad un'abbondante acquazzone approssimativamente cinque giorni prima) Marta con un aiutante riusciva ad impollinare oltre mille fiori. I semi maturi venivano poi raccolti e seminati subito. La germogliazione delle Zephyranthes и veloce e nel clima tropicale di Jakarta la crescita delle plantule era continua. Giа dopo 18 mesi si potevano ammirare i risultati degli incroci, selezionare gli ibridi piщ interessanti e sottoporli a nuovi incroci.

L'impollinazione di un ibrido con fiori rossi nel campo-giardino di Fadjar Marta.

Felix Fadjar Marta fu insignito di un prestigioso riconoscimento ( vedi ) da parte della Societа Internazionale dei Bulbi (International Bulb Society). Nel 2007 gli venne conferita la Herbet Medal, la piщ alta onorificenza di questa Societа, e nella rivista Herbertia (vol. 61, pp.13-66, 2007) fu pubblicata la sua autobiografia ed il suo resoconto della straordinaria avventura di passione e dedizione da orticoltore dilettante. La lista delle proprietа eccezionali dei suoi ibridi и d'avvero impressionante. Sono state osservate vistose sfumature di colori giа noti nonchй colori nuovi per le Zephyranthes, che comprendono varie tinte di bianco, crema, giallo, arancione, rame, bronzo, rosso, porpora, viola, rosa, albicocca, salmone, fiori bicolori, variegati, striati, multicolore, multitepalo, varie forme dei tepali, fiori semidoppi, doppi, di varie grandezze e precocitа, piante di varie dimensioni, con foglie diverse, anche variegate.

Le potenzialitа commerciali delle nuove varietа di Marta sono state riconosciute giа da tempo e dodici ibridi vengono attualmente offerte dal vivaio statunitense Plant Delight Nursery, Inc. Rimangono schiere di cloni da provare soprattutto per quanto riguarda la loro rusticitа e senza dubbio sarа necessario procedere ad ulteriori ibridazioni per combinare proprietа particolarmente desiderabili con caratteristiche che permetteranno una larga diffusione di nuove varietа nei climi temperati. Infatti, Jay Yourch, che ha sperimentato nelle condizioni pedoclimatiche del sud-est degli Stati Uniti tutte le varietа disponibili sul mercato, riferisce rese in fiori ancora non paragonabili a quelle riportate da Fadjar Marta nei luoghi tropicali di origine.

Nella seguente presentazione si vuole dare un assaggio delle bellezze osservate da Fadjar Marta durante il suo lavoro di ibridazione dei "Gigli della Pioggia" e forse stimolare degli orticoltori o degli amatori ad imboccare l'affascinante strada dell'ulteriore miglioramento genetico di queste piante per aprire loro la strada ai giardini delle zone temperate.

Alcuni risultati conseguiti da Fadjar Marta nel suo lavoro di ibridazione delle Zephyranthes .


We are fascinated with the wonderful group of zephyranthes (rain lilies), an amaryllid. Zephyranthes are unobtrusive, summer-flowering bulbs that can fit in any garden, with a flower color range from yellow to white to pink. The great thing about zephyranthes is the lack of large foliage that often accompanies many other spring-flowering bulbs.

There are zephyranthes that grow in conditions from bogs to deserts, with most having an incredible tolerance to heat. We are thrilled that our butterflies find these a wonderful summer nectar source. Our zephyranthes (rain lily) collection is one of the best in the world, with many of the hard-to-find Mexican species, many older US natives and hybrids, and the groundbreaking rain lily breeding work from Fadjar Marta of Indonesia.

Zephyranthes has the common name rain lily for a good reason. it has the charming habit of sending up new blooms after a summer rain (it would make an excellent rain garden plant). Zephyranthes (rain lilies) are small perennial bulbs that need to be sited in the front of the border, or in a rock garden to be appreciated. When happy, some zephyranthes may produce seed but the offspring are not likely to look exactly like the parent. Consequently, if you have a strict color palette in the garden, you may want to remove the zephyranthes seed heads before they pop open. Try pairing rain lilies with other small sun-loving perennials like Sisyrinchium, Moraea, Puya, Graptopetalum, Sempervivum and Lycoris. If you are ready to buy rain lilies for your garden, check our our list of zephyranthes for sale.


Video: Fertilizer to Bloom Your Rain Lily Even in Summer Also By Using this Method. Rain Lily Fertlizer