Miscellanea

Sureau noir - plante ornementale et médicinale

Sureau noir - plante ornementale et médicinale


Sambucus nigra - propriétés et caractéristiques utiles de la culture

Le mot amitié est l'argot de la jeunesse moderne, mais le sureau est au contraire le mot le plus célèbre et le plus ancien. Le sureau rouge est toxique, tout le monde le sait depuis l'enfance. Mais il y a encore sureau noir.

Cependant, malgré le fait que le célèbre agronome A.T. Bolotov l'a mentionné dans ses écrits au XVIIIe siècle et au XIXe siècle, le professeur V.K. Varlich a inscrit le sureau noir dans le «Registre complet des plantes médicinales en Russie» - malgré sa longue histoire, le sureau noir, en tant que plante fruitière aux propriétés médicinales précieuses, n'est toujours pratiquement pas demandé en Russie.

De nombreux acheteurs reculent littéralement lorsqu'ils sont invités à acheter des plants de sureau noir. L'image d'un parent rouge venimeux se dresse si fortement devant leurs yeux. Des centaines d'ouvrages et d'ouvrages de référence, décrivant en détail les propriétés bénéfiques des fruits, des fleurs, des feuilles, des pousses, des racines du sureau noir, restent non réclamés par notre population.


Au contraire, en Europe, ils apprécient depuis longtemps propriétés utiles du sureau noir, le considérait comme un arbre sacré et l'appelait une plante qui prolonge la vie, bien que le sureau noir reste plutôt un arbre arbustif d'une hauteur de 3 à 6 mètres.

Le sureau noir à l'état sauvage se trouve presque partout dans le monde: en Europe, en Asie, en Amérique et même en Afrique. En Europe et en Amérique, des variétés cultivées sont élevées, en Russie, le sureau noir est cultivé au niveau des populations, se composant de diverses formes dans leurs localités. Cependant, cela ne réduit pas ses propriétés curatives.

La matière première médicinale la plus précieuse est les fleurs de sureau. Les infusions de fleurs séchées sont utilisées pour le rhume, la bronchite, l'amygdalite et les brûlures. La décoction de fleurs aide au traitement des rhumatismes et de la goutte. En Europe, un sirop à base de fleurs de sureau et encore dilué avec de l'eau est un succès commercial parmi les boissons gazeuses. Et l'une des légendes irlandaises affirme que si une fille essuie son visage avec la rosée de ces fleurs, elle prolongera sa jeunesse et préservera sa beauté pendant très longtemps. L'infusion et le jus des fruits sont utilisés pour les rhumatismes, les maladies rénales, la toux, le rhume, la névralgie.

Les baies sont également utilisées pour faire des confitures médicinales, des gelées, des bonbons, des aliments pour bébés et le jus de couleur intense est utilisé comme colorant naturel pour les vins, pour leur donner une légère saveur de noix de muscade. Vous pouvez énumérer à l'infini les propriétés curatives du sureau noir, par exemple, des développements sont en cours pour créer un extrait de sureau noir, qui pourrait bien être un moyen efficace de neutraliser l'infection H5N1 du virus de la grippe aviaire. À propos, le médicament Sinupret, acheté récemment dans notre pharmacie locale, produit en Allemagne et destiné au traitement de la rhinite chronique, contient des fleurs de sureau noir.


Les différentes propriétés du sureau noir ont donné lieu à de nombreuses histoires et légendes. Par exemple, beaucoup en Europe croient que c'est l'arbre sur lequel Judas Iscariot s'est pendu après la trahison du Christ. La propriété de repousser les insectes était auparavant utilisée avec succès en attachant des branches de sureau à la crinière d'un cheval.

Il est également intéressant de noter que les chats ne sont pas indifférents au sureau noir, cela est dû au fait que son écorce contient de l'acide valérique. Notre chat Muska a gratté les troncs de plusieurs plants de sureau noir afin que nous devions les sauver avec des clôtures. À propos, les poissons aiment aussi l'arôme spécifique du sureau. Sur le Don, les pêcheurs utilisent ses baies comme appât et ne se plaignent pas de les mordre. À propos, les soldats ont écrit des lettres du front, préparant de l'encre à partir de baies de sureau noires, et les enfants de guerre ont étudié dans les écoles avec une telle encre.

Une attention particulière doit être portée aux propriétés décoratives de cette plante. Bien qu'ils écrivent qu'il a besoin d'un sol alcalin, mon sureau pousse depuis la dixième année sur acide sol sableux et très bien. Il résiste également bien à l'ombrage et en juin, pour un régal pour les yeux de toute la rue, de derrière la clôture, défilant de grande taille, jusqu'à 20 cm de diamètre, inflorescences blanches, sentant légèrement l'amande. Je suis secrètement fier qu'une telle beauté apparaisse soudainement derrière le garage, à côté du portail. La floraison est longue, jusqu'à trois à quatre semaines.

Mais la beauté de la floraison passe et les fruits doivent être liés - baies noires. Mais ce n'était pas là. De nombreuses questions se posent: pourquoi sur un grand buisson, qui a fleuri si abondamment, tout à coup seuls quelques fruits ont été mis? Le fait est que le sureau noir est une plante à pollinisation croisée et que pour la fructification, il est nécessaire de planter au moins deux plantes. Bien sûr, la deuxième plante doit être prélevée sur une autre population ou cultivée à partir de graines. Les plantes issues de boutures d'un seul individu ne seront pas pollinisées les unes avec les autres.

Le sureau noir hiverne bien dans les conditions de la région de Moscou; Je pense qu'il devrait prendre sa juste place dans votre jardin. Je vous enverrai les plants. Ils porteront des fruits. Achetez 2-3 plants. Ils doivent être plantés à une distance de deux mètres. J'envoie également des graines de concombres à petites feuilles (Petite feuille - USA), des haricots Vigna avec des gousses jusqu'à 1 m, des citrouilles Marina de Chioggia (Monstre marin - Italie) et d'autres cultures rares, des plants de variétés de pommiers résistants au gel, poires , raisins et autres plantes de jardin. Envoyez une enveloppe avec une adresse de retour pour recevoir le catalogue: 140181, région de Moscou, Joukovski, PO Box 135, Yuri Valentinovich Petrov.

Yuri Petrov, jardinier expérimenté


Le plus sans prétention

Irga est souvent utilisé dans le jardinage ornemental. En tant que plante fruitière, c'est une vraie trouvaille pour les jardiniers occupés qui n'ont pas la possibilité de s'occuper de cultures capricieuses, mais qui veulent quand même des fruits frais. Même avec un minimum de soins, l'irga vous fournira des baies sucrées que vous pourrez manger fraîches, congeler, sécher ou en faire de la confiture ou de la compote. De plus, ils sont utiles: ils contiennent à peu près la même quantité de vitamine C que les prunes, ainsi que des doses importantes de vitamines B. Les fruits contiennent des substances qui aident à prévenir l'infarctus du myocarde et les maladies vasculaires. De plus, l'irga fraîche fonctionne comme un sédatif doux.

À quoi cela ressemble-t-il?

L'Irga à feuilles rondes est un arbuste dense et haut atteignant 4 à 6 m de haut. Si vous le greffez sur un sorbier rouge, vous obtenez un arbre sur un tronc. Les feuilles sont ovales ou arrondies, à l'automne, elles acquièrent une couleur jaune rougeâtre. Les fleurs sont petites, blanches ou légèrement crémeuses, recueillies dans un pinceau comme le cerisier des oiseaux, fleurissent en mai. À maturité, les petits fruits de pomme (8–10 mm de diamètre) deviennent presque noirs avec une floraison bleuâtre. Mûrit en juillet.

Agrotechnique

Irga est si sans prétention qu'elle peut se développer seule sans problèmes. Il est résistant au froid et à la sécheresse, peu exigeant pour les conditions du sol, mais préfère les sols fertiles, neutres ou légèrement alcalins. Pousse bien au soleil et à l'ombre partielle. Ne nécessite pratiquement aucun entretien et taille spécifique. Il est très rarement endommagé par les ravageurs et les maladies - parfois il est attaqué par la tordeuse et l'aubépine.

Les plantes fruitières réagissent bien à l'alimentation (début du printemps ou automne) avec des engrais organiques: fumier humus avec addition de superphosphate ou de cendre, infusion de déjections d'oiseaux, etc. Les buissons adultes sont éclaircis de temps en temps, ne laissant pas plus de 10-15 troncs dans chaque.

Irga est le plus commodément cultivé à partir de drageons. Ils sont déterrés au printemps et immédiatement plantés à leur place permanente. Après la plantation, la partie aérienne est coupée, ne laissant que le chanvre à plus de 5 cm. En conséquence, la plante dirige toutes ses forces vers l'enracinement, ce qui a un effet positif sur la survie.

Dans notre pays, il existe des formes sélectionnées d'irgi avec de gros fruits de très bon goût, qui ne sont pas inférieurs aux variétés importées d'une espèce apparentée - l'irgi canadien, ainsi que la variété Krasnoyarskaya (résistant à l'hiver et fructueux, à maturation tardive, fruits sont au-dessus de la taille moyenne, hauteur de la brousse - jusqu'à 4 m).


ANCIEN EN MÉDECINE FOLK RECETTES (Plantes médicinales)

ANCIEN EN MÉDECINE FOLK RECETTES (Plantes médicinales)

Le sureau noir est un grand arbuste à l'écorce brun grisâtre et à un grand nombre de lentilles jaunâtres. Les feuilles de sureau sont opposées, composées, jusqu'à 20 cm de long. Se compose de cinq à sept feuilles pointues oblongues-ovales. Les petites fleurs duveteuses blanc crème sont rassemblées dans de grandes inflorescences en corymbe. Les baies de sureau sont des drupes rondes, noir-violet. Le sureau fleurit en mai-juillet, les fruits mûrissent en août-septembre.

Il n'y a pas d'explication exacte pour le nom latin du sureau, mais il existe une version intéressante. Pendant longtemps en Iran, un instrument de musique à trois cordes, la sambuca, est répandu et très populaire parmi la population. Il est fabriqué à partir d'un grand nombre de fines planches de bois de sureau collées. Et il est difficile de dire si l'instrument est nommé par le nom de l'arbre, ou vice versa.

Le sureau est très commun dans les zones tempérées et subtropicales des deux hémisphères. Il n'est absent qu'en Afrique centrale et australe. Le sureau pousse entouré d'orties et de quinoa, se sent bien dans les décharges, mais se trouve également en lisière de forêt et dans les prairies. Le sureau donne une croissance abondante à partir de la souche, n'est pas endommagé par les animaux, car les feuilles et les pousses ont une odeur désagréable. Lire la suite.


Vierge

Donc, nous avons appris ce qu'est un sureau, maintenant nous allons découvrir comment il est récolté pour une utilisation ultérieure. Les fleurs, les fruits, les jeunes branches, les feuilles, les racines et l'écorce de la plante sont utilisés en médecine traditionnelle. Les fleurs épanouies de la plante sont coupées par temps sec en mai avec des inflorescences entières (avant l'arrosage, pendant la période de floraison), elles sont déposées de manière lâche dans des paniers, car les inflorescences froissées s'assombrissent lorsqu'elles sont séchées. Dans le même temps, dans un sac en plastique, les fleurs brunissent, acquérant une odeur très désagréable. Cette matière première ne convient pas au séchage. Ensuite, les inflorescences sont pliées vers le haut avec des brindilles sur une couche de papier ou de tissu ou suspendues sur du papier ou du tissu (là où les fleurs vont tomber) dans un endroit ventilé, à l'ombre.

Lors de la récolte, les baies de sureau noir sont coupées avec des pinceaux entiers, affinés en août. Les fruits non mûrs sont toxiques, tandis que les fruits mûrs sont comestibles et assez sûrs, bien qu'ils ne puissent être consommés qu'après avoir été cuits ou séchés. Séché en accrochant dans des endroits ventilés.

Pour la préparation de jus ou de confiture, le sureau noir, dont les propriétés médicinales sont décrites dans cet article, est coupé juste avant sa transformation. Ils le lavent avec des inflorescences entières, sinon le jus s'écoule facilement. Les baies cueillies ne sont pas stockées non transformées pendant plus de deux jours, car elles moisissent rapidement. Il est conseillé de faire le jus dans un presse-agrumes, tandis que les graines restent intactes. Après l'avoir reçu, les restes doivent être frottés à travers un tamis, éliminant ainsi les nombreux os toxiques.

L'écorce est retirée des branches de deux ans au printemps avant le début de l'écoulement de la sève. Il est soigneusement nettoyé des glandes, séparé du noyau, puis séché dans des fours et des séchoirs. Stocker pas plus de 3 ans. Les feuilles sont récoltées au printemps. Les racines de la plante sont récoltées en novembre, séchées, puis broyées en poudre.


Sureau: soin des plantes en plein champ, photo

L'auteur de l'article: Pravorskaya Yulia Albinovna, 69 ans
Agronome, plus de 45 ans d'expérience en jardinage

Description de la plante de sureau, conseils pour la culture en plein champ, méthodes de reproduction, difficultés de croissance possibles, note de fleuriste, types.

Le contenu de l'article:

  1. Conseils de culture, plantation et toilettage à l'extérieur
  2. Méthodes de reproduction
  3. Difficultés croissantes possibles
  4. Faits à noter sur la plante
  5. Description des espèces
  6. Vidéo
  7. Photos

Le sureau (Sambucus) est un membre du genre des représentants florifères de la flore, attribué à la famille des Adoxacées. Ce genre a été inclus un peu plus tôt dans la famille des chèvrefeuilles (Caprifoliaceae), mais parfois les scientifiques ont isolé ces plantes dans une famille distincte appelée Buzinov. (Sambucacées). La liste de ce genre compte aujourd'hui jusqu'à 40 espèces différentes. Dans le même temps, certains d'entre eux ont longtemps été couramment utilisés par les gens comme médicaments, par exemple des variétés telles que le sureau rouge et noir. Ils sont également activement utilisés par les apiculteurs pour extraire le pollen et le nectar. Ces mêmes plantes sont d'excellents auxiliaires dans la lutte contre les souris. Dans le même temps, il existe des espèces qui peuvent être utilisées comme plantations de jardins ornementaux.

L'habitat naturel des plantes du genre sureau est très étendu, il comprend des zones de l'hémisphère nord, qui sont dominées par un climat tempéré et subtropical, et elles ne sont pas rares non plus à l'état sauvage sur le continent australien.

Nom de familleAdox
Cycle de la vieVivace
Caractéristiques de croissanceGraminées vivaces, arbustes, arbres courts
la reproductionSemence et végétatif (boutures, division du buisson ou stratification)
Période d'atterrissage en pleine terreBoutures enracinées, plantées en automne
Programme de débarquementDiamètre de la fosse 0,5 m, avec une profondeur de 0,8 m
SubstratHumide limoneux ou gazon-podzolique
ÉclairageAire ouverte avec un éclairage vif du côté est ou nord
Indicateurs d'humiditéL'arrosage est modéré, le sol ne doit pas se dessécher, le drainage est recommandé
Besoins spéciauxSans prétention
Hauteur de la plante1,5 à 10 m
Couleur des fleursCrémeux, blanc-jaune ou jaune cassé
Type de fleurs, inflorescencesPlat en forme de bouclier, paniculé, ombellé
Temps de floraisonMai juin
Temps décoratifPrintemps automne
Lieu d'applicationSolitaire, plantations en vrac, camouflage des dépendances et des tas de compost
Zone USDA4–9

Le nom du genre, selon une version, vient du mot grec "sambucus", qui se traduit par "peinture rouge", apparemment, les anciens associaient cela au fait que les fruits de l'espèce Sureau rouge (Sambucus racemosa) étaient utilisé pour teindre le tissu. Mais selon d'autres sources, l'origine était le nom d'un instrument de musique, qui en Iran était aussi appelé "sambucus", puisque le bois de cette plante était utilisé pour sa fabrication. Il y a même des références à de tels représentants de la flore dans les œuvres de l'ancien écrivain érudit Pline (de 22-25 après JC à 79 après JC).

Fondamentalement, tous les types de plantes de sureau prennent une forme d'arbuste ou poussent sous la forme d'un petit arbre. Bien qu'il existe une variété qui pousse sous la forme d'une plante herbacée vivace - le sureau (Sambucus ebulus). Dans la voie du milieu, 13 espèces sont utilisées pour la culture. Le plus souvent, la hauteur de ces plantes varie entre 1,5 et 10 m. On les trouve dans les sous-bois de forêts de conifères et de feuillus, formant souvent de grands fourrés, ainsi que sur les lisières de forêt, les berges humides des artères fluviales et les côtés des routes de campagne. . Aime l'humidité, mais très robuste.

L'écorce est profondément rainurée. Les pousses de sureau se distinguent par des ramifications, avec une fine couche ligneuse, tandis que le noyau reste doux, de couleur blanchâtre. Bien que les branches soient jeunes, elles sont de couleur verte, qui finit par devenir gris brunâtre, il existe de nombreuses marques en forme de petite échelle.

Les plaques de feuilles qui se déplient sur les branches sont grandes. La longueur des feuilles peut varier de 10 à 30 cm et leurs contours sont impairs-pennés, composés de plusieurs lobes de feuilles sur de courts pétioles. Ces folioles sont oblongues, de forme allongée, avec une pointe pointue en haut. Les lobes des feuilles sont situés en face. Le feuillage a une odeur désagréable et répulsive.

Lors de la floraison, qui commence en mai ou au début de l'été, de petites fleurs s'ouvrent, qui forment des inflorescences plates en forme de corymbe, paniculée ou ombelle.Dans l'inflorescence, il y a un grand nombre de bourgeons et son diamètre est de 25 cm La couleur des pétales des fleurs est de couleur crème, blanchâtre ou jaunâtre sale. Le diamètre de la fleur à pleine ouverture atteint 5–8 mm. Les fleurs ont cinq étamines (dans le sureau rouge), mais il existe des espèces qui n'ont que trois étamines. Fleurs à l'arôme parfumé.

Une fois les inflorescences pollinisées, puis à la fin de l'été ou en septembre, les fruits commencent à se former. C'est une drupe, qui a la forme d'une baie. Ils sont peints presque en noir, la chair sous la peau est rouge foncé et en même temps 1 à 2 paires de graines y sont enfoncées. Le diamètre des baies atteint un maximum de 7 mm.

Si nous ne parlons pas seulement de l'utilisation du sureau comme plante médicinale, il est recommandé d'utiliser ces arbustes ou arbres sous-dimensionnés pour la plantation comme plante de ténia, ainsi que pour la formation de plantations en vrac, dans le développement de l'aménagement paysager, et ils peuvent facilement renforcer les pentes contre l'effusion. Et comme Sambucus a un feuillage et des inflorescences luxueux, vous pouvez les utiliser pour masquer des bâtiments à la campagne ou dans le jardin, destinés à des fins ménagères, ou pour couvrir le tas de compost. Cependant, toute beauté (floraison et maturation des fruits) ne commencera qu'après avoir atteint l'âge de trois ans.


Plantes médicinales

Probablement, les plantes médicinales ont commencé à entrer dans la vie quotidienne d'une personne, dès qu'elle a au moins légèrement satisfait sa faim. Immédiatement, il y avait un désir de vivre plus longtemps et de ne pas souffrir de maladies. Ayant appris à reconnaître les plantes utiles pour elles-mêmes, à acquérir des connaissances, à observer les animaux et les tribus voisines, ainsi qu'à expérimenter - par essais et erreurs, une partie de la population, qui sait ce qu'est l'hiver, a résolu le problème de savoir comment pour conserver non seulement les aliments, mais aussi les plantes médicinales ... C'est ainsi que sont apparus les premiers médicaments - d'abord, simplement des poudres de plantes sèches, puis des pommades à base de graisse animale et d'huiles végétales. Eh bien, et même lorsque l'alcool est apparu (l'honneur de cette découverte est attribué aux médecins arabes, en particulier à Avicenne), le stockage des médicaments s'est encore amélioré et, comme l'a montré la pratique, de nombreux principes actifs ont commencé à être extraits plus efficacement.

Le deuxième problème auquel une personne s'est occupée, au fait, beaucoup plus tôt que la conception (pas trop gros, peut-être que je vivrais) - la culture de plantes médicinales près de la maison. A la découverte de nouveaux pays et continents, les voyageurs ont apporté avec eux leurs plantes habituelles, et ceux qui sont revenus ont emporté avec eux de nombreuses plantes utiles de la flore d'outre-mer et les ont plantées dans leurs jardins. C'est ainsi qu'est née toute une industrie - la culture des plantes médicinales, sous diverses formes - les jardins de monastère, les jardins botaniques universitaires, les jardins pharmaceutiques et, enfin, les fermes d'État. Eh bien, tout ce qui n'a pas poussé dans le jardin a continué et continue d'être collecté dans la nature.

Donc, très brièvement, vous pouvez énumérer les principales étapes de la relation de voisinage entre les plantes médicinales et les humains.

Mais ces dernières années, ces relations se sont intensifiées. Il semblerait que l'industrie pharmaceutique, en particulier les pays étrangers, fonctionne parfaitement, l'exportation-importation n'échoue pas et vous pouvez rejoindre les produits de presque tous les pays, le réseau de pharmacies n'est jamais plus épais, presque comme les épiceries. Et en eux des thés aux plantes médicinales, portant fièrement le titre de "produits fonctionnels", sont apparus. Mais non! Tout le monde étudie avec enthousiasme des livres et des articles dans des magazines spécialisés, comment faire pousser des plantes médicinales par eux-mêmes et ce qui peut être préparé à partir d'elles et pour quelles maladies prendre tout cela.

Quelle est la raison de cet intérêt? Il y a probablement plusieurs raisons. Premièrement, toutes les plantes ne peuvent pas déjà être achetées à la pharmacie. Beaucoup d'entre eux, à la suite d'une récolte active, sont simplement passés dans la catégorie des espèces rares et en voie de disparition, par exemple de nombreuses araliacées, rhodiola rosea, racine rouge. La culture industrielle de ces espèces est très problématique. C'est, bien sûr, possible, mais dans ce cas, les médicaments qu'ils contiennent seront très chers. Mais faire pousser plusieurs plantes dans le jardin n'est pas du tout un problème.

Deuxièmement, beaucoup ne font tout simplement pas confiance à ce qu'ils vendent. Même si la matière première médicinale a fière allure, elle peut contenir des radionucléides, des mycotoxines et des métaux lourds invisibles à l'œil (et c'est très courant). Par conséquent, le consommateur moderne veut être sûr que tout ce qu'il absorbe, et ce qu'il nourrit avec enthousiasme sa famille, est absolument sûr et «respectueux de l'environnement».

Troisièmement, il est tout simplement passionnant de cultiver des espèces rares sur votre site, sur lesquelles il est écrit partout qu'en culture, il ne veut en aucun cas grandir, et en préparer indépendamment un médicament selon toutes les règles. Voici la même huile d'argousier en vente. Mais beaucoup de gens préfèrent le cuisiner eux-mêmes. Certes, lors de la lecture de recettes dans diverses publications, il y a beaucoup de contradictions. Malheureusement, de nombreuses publications sont coupables de réécrire les anciennes erreurs les unes des autres. Mais la science ne reste pas immobile. Certaines recommandations sont confirmées, certaines sont démystifiées comme des mythes, car de nombreuses plantes ouvrent de «nouvelles pages de biographie», c'est-à-dire des directions pour leur utilisation.

Prendre soin de sa santé devient progressivement un mode de vie. Autrement dit, ce n'est pas seulement un traitement avec des médicaments et de préférence des médicaments naturels, mais aussi une nutrition appropriée avec des produits sains. Les nutritionnistes diffusent à partir de toutes les chaînes de télévision et des pages de journaux. Mais la plupart des fruits et légumes, sans lesquels l'alimentation est tout simplement impensable, sont des plantes médicinales. Par exemple, le céleri, l'aneth, le fenouil, l'anis sont inclus dans les pharmacopées de divers pays, c'est-à-dire que ce sont des plantes médicinales officielles qui sont présentées sur les tablettes des pharmacies. Il existe de nombreuses recettes médicinales plutôt que culinaires avec de l'ail et des pommes de terre, des carottes et des betteraves. Et certains d'entre eux sont utilisés pour préparer des médicaments - par exemple, l'artichaut - une friandise et une matière première pour de nombreux médicaments cholérétiques.

D'autre part, certaines plantes habituellement médicinales sont promues comme nourriture, comme le calendula. Avez-vous déjà essayé une salade ou une casserole avec des pétales (scientifiquement, des fleurs de roseau)?

Et enfin, un autre aspect - de nombreuses plantes médicinales sont tout simplement très belles et certaines plantes ornementales sont médicinales. Par conséquent, ils peuvent être placés sur le site afin qu'ils ne deviennent pas une nécessité, mais un ornement: échinacée, capucine, marguerite, encens, pivoine évitant et bien d'autres peuvent être des étoiles dans les parterres de fleurs, et non Cendrillon dans les arrière-cours.

Par conséquent, la tâche principale de notre nouvelle section «Plantes médicinales» est d'aider à faire pousser la plante désirée, de la préparer correctement et de prévenir d'éventuels problèmes. En effet, de nombreuses plantes médicinales doivent être utilisées à petites doses et, comme tout médicament, présentent des contre-indications. Et, bien sûr, aider à acheter des semences, du matériel de plantation, obtenir des conseils d'experts et échanger des expériences.

Docteur en sciences agricoles

Photo: Rita Brilliantova, Maxim Minin


Delfi Dom Sad

Foto: Shutterstock

Basilic Est une plante annuelle avec un arôme fort qui ressemble à l'odeur des tulipes ou de la muscade. Les feuilles de basilic jouent souvent un rôle décoratif - selon la variété, elles sont vert foncé ou rouge foncé. L'arôme de basilic protège contre les mouches et les moustiques. Le basilic est traditionnellement planté à côté des tomates.

La tanaisie Est une plante vivace à fleurs jaunes, que l'on trouve également en Lettonie. La tige aux feuilles et aux fleurs dégage une huile essentielle parfumée au baume qui repousse les moustiques et les mouches.

Mélisse - une plante herbacée vivace au parfum de citron. Les feuilles de mélisse contiennent des huiles essentielles - le géraniol et le citral, qui repoussent les moustiques.

Pyrèthre (Camomille dalmate) contient de la pyréthrine, qui est utilisée contre les mouches, les moustiques et est plantée entre les rosiers pour repousser les pucerons.

Absinthe médicinale (arbre divin) est une plante vivace ramifiée d'environ un mètre de haut avec des feuilles pubescentes argentées ou gris-vert et de petites fleurs jaune-vert. Les feuilles dégagent un arôme amer spécifique qui effraie les insectes - mouches, puces, punaises de lit. Pour effrayer les insectes de la maison, hacher les feuilles de la plante et les étendre sur le sol dans les chambres, et éloigner les parasites des lits avec des oignons, des carottes, du chou et des betteraves, hacher les branches d'absinthe et les disperser entre les lits.

cendre blanche Est une plante ornementale vivace qui est également utilisée en médecine. Les fleurs de frêne sont blanches ou écarlates avec des rayures sombres sur de longues tiges avec des branches courtes. Les feuilles dégagent des huiles essentielles avec un fort parfum de citron et de rue. Les feuilles peuvent provoquer des brûlures cutanées en plein soleil.De plus, il faut se rappeler que, malgré la répulsion efficace des insectes, toutes les parties du frêne sont toxiques.

Hysope - plante médicinale pérenne à feuilles persistantes. Les fleurs de l'hysope sont le plus souvent bleues, mais elles sont à la fois écarlates et blanches. La plante contient du pinène, du cinéole et du camphène, qui repoussent les mouches et les moustiques.

Foto: Shutterstock

Lavande Est une plante aromatique vivace à feuilles persistantes qui est souvent cultivée comme plante ornementale. Toutes les parties de la plante contiennent des huiles essentielles, des flavonoïdes, de la coumarine, des tanins et des arômes puissants. Le fort parfum de lavande repousse les mouches et les mites, ce qui doit être pris en compte lors du nettoyage de la maison. Les experts recommandent de planter de la lavande entre les roses pour éloigner les pucerons et les fourmis.

Livèche - une plante vivace utilisée à des fins médicinales et aromatiques. La tige et les feuilles de livèche contiennent une huile essentielle à l'arôme fort rappelant le céleri. La livèche est plantée dans des parterres de fleurs pour effrayer les moustiques. La livèche repousse efficacement les moustiques si les parties exposées du corps sont frottées avec des feuilles de plantes frottées dans les doigts.

Cataire (cataire) est une plante herbacée vivace qui est utilisée à des fins médicinales et aromatiques. L'herbe à chat a des fleurs bleues qui sont recueillies aux extrémités d'une tige et de brindilles en forme de pointe. Les feuilles contiennent des huiles essentielles qui ont un fort parfum de citron et sont antimicrobiennes et insecticides. L'herbe à chat est plantée avec des herbes aromatiques ou des plantes vivaces près de la maison pour effrayer les moustiques.

Foto: DELFI

Souci Est une plante médicinale annuelle avec un fort arôme qui repousse les pucerons et les nématodes dans le sol.

Ail ils sont plantés entre les fraises contre un acarien du fraisier, ainsi qu'à côté des roses, car il repousse parfaitement les pucerons.

Pélargonium parfumé - une plante populaire qui est également utilisée en médecine traditionnelle. Les fleurs de Pelargonium sont petites, blanches, violettes ou roses. Tous les représentants du groupe des pélargonium aromatiques ont des feuilles séparées et pubescentes avec des poils, dans lesquels l'huile essentielle s'accumule, ce qui donne aux plantes un arôme caractéristique - citron, rose, lilas, amande, sauge ou une odeur plus piquante rappelant le phénol. L'arôme du pélargonium est renforcé en frottant la feuille de la plante. Des feuilles de pélargonium souvent écrasées sont placées entre les bulbes de glaïeuls pour effrayer les thrips. De nombreuses plantes de ce groupe conviennent également pour repousser les moustiques.

Persil Est une plante aromatique bisannuelle riche en vitamines, en particulier en vitamine C. Les feuilles pilées dégagent une forte odeur qui repousse les fourmis. Il est recommandé de planter le persil à côté des tomates.

Foto: DELFI

Souci effrayer les pucerons, les nématodes du sol et les rongeurs. Les soucis peuvent être plantés à côté de jeunes arbres fruitiers, puis leurs racines et leur écorce ne seront pas rongées par les parasites, et avec des herbes aromatiques pour le protéger des insectes. Souvent, les feuilles et les fleurs des soucis sont mangées par les escargots, mais elles ne touchent pas les variétés à feuilles minces.

menthe Est une plante aromatique vivace avec un goût et un effet rafraîchissants. L'effet rafraîchissant est créé par le menthol, qui fait partie des huiles essentielles de menthe, et il est plus prononcé pendant la floraison. Dans de nombreuses variétés de menthe, l'odeur du menthol est douce, dans d'autres, elle est forte, forte. L'huile essentielle se forme déjà au début de la saison de croissance et sa concentration la plus élevée se trouve dans les feuilles supérieures et les inflorescences. Les feuilles de menthe pilées sont bonnes pour repousser les moustiques et les fourmis.

Foto: DELFI

Sureau noir - un arbre atteignant 5 m de haut, dont les baies sont également utilisées en médecine. Toutes les parties de la plante dégagent un arôme puissant. Les feuilles de sureau sont toxiques. Le parfum du sureau protège les pommiers, les pruniers et les rosiers des rouleaux de feuilles et des mouches à scie. Les branches déchiquetées avec des feuilles sont également placées dans des trous de ver pour effrayer les taupes d'un parterre de fleurs ou d'une pelouse. Une décoction de feuilles est utilisée comme insecticide naturel.

Romarin Est une plante aromatique vivace qui ne supporte pas nos hivers. À l'automne, la plante est déterrée, plantée dans un pot et transportée à l'intérieur. Ils sont plantés dans le jardin après le dernier gel. L'arôme puissant du romarin repousse les moustiques et les mouches, tout comme l'odeur du thym.

Rue - une plante vivace à l'arôme spécifique, formée de flavonoïdes (rutine). L'arôme puissant de la rue effraie les puces de terre.


Voir la vidéo: ENNEMIS ET MALADIES DES PLANTES, DÉCOUVERTE ET SOINS